On commence la saison du calamar

2 min


La soirée avait mal débuté

Suite à une information, je me suis rendu dans un port de pêche, que je ne citerai pas puisque je ne dévoile pas les spots de pêche, sauf bien sûr quand tout le monde est au courant et que passionnés d’encornet sont tous là, il n’y a plus rien à cacher

La veille ils avaient cartonné, le collègue environ 25 tubes, et des beaux. Mais ce soir le scénario était tout autre, et inutile de sortir la canne bouchon. Le peu qu’il y avait, ils étaient tous collés au fond, de rares passages et pas en nombre. Le Eging ne servant à rien il fallait opter pour le mode Drop Shot

Au final j’ai du rester environ 1h30 pour ne pêcher qu’un seul et petit calamar . Je décide donc de rebrousser chemin et d’aller voir ailleurs comme il n’était pas très tard

L’autre port de pêche

Je dois cumuler les galères, ce n’est pas possible. A peine arrivé, tout content de déballer le matos et d’attaquer la partie de pêche au plus vite, voilà que la fixation du bouchon se casse en deux. Le problème c’est que je n’ai pas d’autre bouchon avec moi, mais… il reste quand même un anneau sur celui-ci, on bricole le tout et le flotteur est réparé. Oublié le montage encornet dans la voiture, décidément hein, hop hop hop on en refait un autre, et ça prend du temps

Une fois fini on lance après avoir pris soin de régler le fond, et… Bingo le premier encornet, puis un deuxième un troisième etc.. Vu que nous sommes bien partis, autant essayer aussi le Drop Shot, là encore un autre sorti de l’eau

Au final, moi qui était arrivé à minuit et pensai partir sur les coups des 03h00 grand max, je suis resté jusqu’à 05h30. Et il y en a eu d’autres de calamars. La totalité des tubes 18 unités, qui n’ont pas encore été pesés, mais qui représentent plusieurs kilos tout de même


Tu aimes ça? Partages avec tes amis!

Commentaires

commentaires